Semaine 2

Print

MULTIDISCIPLINAIRE

indivisible promo image credit Nadia Chaney

Indivisible

Jeudi 10  mai 20h30
Au samedi 12 mai 20h

Dimimanche 13 mai 14h

20$

MAI (Montréal, arts interculturels) 3680, rue Jeanne-Mance – Métro Place-des-Arts

Communiqué de presse

Le Festival Accès Asie présente Indivisible, une performance multidisciplinaire créative de Le Groupe Herencias qui combine l'automatique surréaliste, l'imagerie visuelle réactive et les improvisations au piano de Nadia Chaney, les compositions musicales expérimentales de Rupinder Singh Sidhu, et les fusions chorégraphiques interculturelles uniques de Julio Hong, le tout habilement tissé par la doula d'artiste, Farah Fancy.

Après un traumatisme, un conflit, une séparation ou une perte grave, on peut se trouver divisé et déchiré. Indivisible est un testament au fait que ces déchirements n'ont pas besoin de nous briser, et peuvent même faire ressurgir des ressources intérieures. Un espace peut s'ouvrir et se remplir par de sages contorsions oniriques.

Aucun opposé ne peut être divisé, ils font partie d’un spectre, qui lui-même prend part à la continuité du monde. Sain et malade, sécurité et danger, avant et après sont dénué de sens sans leur contrepartie: ils sont Indivisible. À travers les déchirures et les remaniements, on devient plus tendre et résilient; on est prêt à aimer à nouveau.

Le Groupe Herencias crée un monde intermodal où la résilience surgit du traumatisme et les ressources profondes sont récoltées en faisant face aux défis avec créativité. Le monde de cette performance en est un de surprise, de merveille, de férocité et d'interrelation.

Événement Facebook

Achetez vos billets!


Nadia headshot credit Rob Fairchild Joel Marchand Nadia Chaney – Conceptrice, directrice et artiste visuelle

Née à Saskatoon, grandie à Ottawa et murie à Vancouver. En tant qu'immigrante Indienne de première génération au Canada, elle reconnaît que ces territoires sont ceux traditionnels des nations autochtones. Artiste touche-à-tout, elle est active depuis 2002 en spoken word, poésie, musique, essai et art visuel. Au centre de sa pratique artistique est l'art communautaire et la croyance profonde que la créativité est un droit de naissance pas seulement pour les humains mais pour tous les aspects du monde qui nous entoure. En tant que directrice de formation chez Partners for Youth Empowerment, elle a été en mesure d'aider des milliers, de jeunes et adultes, à développer leurs relations et leur créativité. Elle détient une Maîtrise en Imaginative Education et est doctorante en Expressive Art Therapy au European Graduate School. (www.nadiachaney.com)

Farah Fancy black and white credit Mehnaz Hussain Farah Fancy – Doula d'artiste et productrice

Farah Fancy est gérante d'artistes, travailleuse culturelle et consultante. Depuis plus de 25 ans, elle a employé les arts comme mécanisme pour enseigner à propos des inégalités, des droits, des histoires personnelles, de l'épanouissement et de la construction de ponts communautaires. Elle est enracinée par son travail dans une grande diversité de communautés à travers les classes, ethnicités, habiletés, genres, etc. et cherche toujours à tendre la main à de nouveaux auditoires. Son intérêt principal est de trouver des voies pour permettre aux voix invisibles de devenir visibles. Farah a cofondé Le Groupe Herencias, dont le mandat est d'inspirer à travers l'art et l'échange ainsi que l'acceptation de l'identité, la culture et l'héritage. Elle a créé plus de 15 pièces de théâtres forum, produit plus de 10 productions artistiques, collaboré à plus de 30 spectacles, a conçu d'innombrables programmations artistiques, et a facilité des ateliers pour plus de 10 000 participants. (www.herencias.ca)

Julio Hong credit Maryline Ulysse Julio Hong – Chorégraphe

Julio Hong est né à La Havane en 1975, où il a absorbé la riche tradition de danse de Cuba, décrochant un diplôme en Ballet Classique du National School of Arts (ENA) et en 1994, une maîtrise en Théâtre et Dramaturgie du Superior Institution of Art (ISA). En 1999, Julio s’est joint à Marie Chouinard, où il a dansé pendant 6 ans suivi d'un an au Rubberdance Group, 4 ans avec l'émission télévisée populaire Le Match des Étoiles, et a performé dans Joe Dassin, Sherazafe, Motown et régulièrement avec le Cirque du Soleil. Julio a par la suite fondé l'Afro Cuban Association of Montréal et a cofondé Le Groupe Herencias. À présent en tant que chorégraphe, son expertise en danse traditionnelle, contemporaine et ballet en plus de mouvements de la vie quotidienne créent un style chorégraphique unique vu nulle part ailleurs au Canada. Yemayo, Orun Seko, The Aristocrat et Cervantes ne sont que quelques unes de ses créations les plus récentes. (www.juliohong.com)

Rup Headshot black and white credit D.L. Frazer Rupinder Singh Sidhu –Compositeur

Rup Sidhu est un artiste interdisciplinaire, musicien, producteur et compositeur. Se spécialisant en percussion vocale et enregistrements de voix bouclés devant un public, ses sons mélangent les rythmes de la poésie et du spoken word avec un éventail dynamique d'hybridité culturelle. Inspiré par les formes folkloriques et classiques de partout dans le monde, ses expressions musicales vont de rythmes hip-hop orientés groove, aux fusions contemporaines de raga classiques; écrivant des partitions pour l'Office National du Film du Canada et remixant plusieurs airs Bollywood anciens, il s'est également lancé dans des compositions expérimentales pour des productions théâtrales et de danse.

Événement présenté avec l'appui de

Logo MAI-mtlartsint - Copy

Print

MUSIQUE

20180511_id_39115_Eau_Douce-Eau_trouble_credit_Hokusai

Eau douce - Eau trouble

Vendredi 11 mai 20h

23$ régulier / 15$ aînés et étudiants

Gesù – Centre de créativité 1200, rue de Bleury – Métro Place-des-Arts

Communiqué de presse

Présenté en collaboration avec le Groupe Le Vivier, et dans le cadre des célébrations du 90e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre le Japon et le Canada, le Festival Accès Asie est fier de vous inviter au concert Eau douce – Eau trouble. Regroupant trois musiciens de grand talent, soit Kimihiro Yasaka au piano, Louis-Philippe Bonin au saxophone et David Therrien-Brongo aux percussions, cet événement vous fera découvrir les différents états et mutation de l'eau, à travers des pièces musicales mettant de l'avant les couleurs et les timbres de l'Asie.

Trois thèmes récurrents dans l'imaginaire culturel du Japon seront mis en évidence, en harmonie ou en contradiction avec une forte connotation impressionniste: l'aspect mystique de la nature, la temporalité et la notion du mouvement. Étant un mélange entre la musique traditionnelle japonaise et des œuvres contemporaines, Eau douce – Eau trouble est une expérience où le Japon est mis en musique dans des ambiances allant du calme planant en sons doux et tenus aux violentes manifestations du torrent de la tempête.

Programme (sous réserve de modification)

Keiko DEVAUX, Kintsukuroi (2018) 
Saxophone, piano et percussions 
Karen TANAKA, Night Bird (1997) 
Alto saxophone 
Masakazu NATSUDA, West or Evening Song in Autumn (1996) 
Soprano saxophone et percussions 
Katsuhiro OGURI, Prayer of seabirds Anger et Grief and sorrow of seabirds. Extraits de: Scenes Coloured by Water Book II – in memoriam of victims of Great East Japan Earthquake (2012) 
Piano 
Toru TAKEMITSU, Distance (1972) 
Saxophone soprano et Sho 
Ichiro NODAIRA, Arabesque III (1981) 
Saxophone alto et piano 
Fuminori TANADA, Mysterious Morning III (1996) 
Saxophone soprano

Événement Facebook

Achetez vos billets!


AAP_3604 Kimihiro Yasaka  – Piano

Originaire du Japon, Kimihiro Yasaka découvre le piano à l’âge de 12 ans auprès de Reiko Mizutani. Il termine ses études à l’École de musique Schulich à l’Université McGill sous la supervision de Kyoko Hashimoto. Récipiendaire de nombreux prix au Canada, au Japon et en Italie, Kimihiro se produit dans divers événements et festivals au Canada, au Japon, aux États-Unis et en Europe (Toronto Summer Music Festival, ISME World Conference and Festival, MusiMarsFestival, Chosen Vale Festival). Une de ses missions est de promouvoir le répertoire japonais de piano auprès d’un public non initié. (www.kimihiroyasaka.com)

Louis-Philippe web crédit photo - Amélie Fortin-min Louis-Philippe Bonin – Saxophone

Titulaire d’une maîtrise en interprétation de l’Université de Montréal, Louis-Philippe Bonin se perfectionne principalement auprès de Timothy McAllister à l'Université du Michigan. Il fut invité à titre de soliste entre autres avec l’Orchestre philharmonique de la Moldavie, l’Orchestre à Vent Non Identifié et la Société de Musique Contemporaine (SMCQ). Actif en tant que pédagogue, il est régulièrement sollicité pour des jurys, cliniques et classes de maître pour de nombreuses organisations comme la Fédération des Harmonies et Orchestres Symphoniques du Québec (FHOSQ), le MusicFest Québec, le Festival de Musique du Royaume, etc. Actuellement, Louis-Philippe est professeur de saxophone au CEGEP de Saint-Laurent. Il est également directeur artistique de l’Ensemble SaxoLogie et artiste clinicien pour les Saxophones YAMAHA ainsi que les Anches LÉGÈRE. (www.lpbonin.com)

david therrien-brongo credit Vincent Doré-Millet David Therrien-Brongo – Percussions

Figurant parmi les percussionnistes les plus actifs et polyvalents de sa génération, David Therrien-Brongo est notamment reconnu pour sa virtuosité et son travail rigoureux. Il est récipiendaire du prix Guy Soucie au prestigieux Concours Prix d’Europe en 2017. Il joue régulièrement avec différents ensembles au Québec — Orchestre Métropolitain, Nouvel Ensemble Moderne, Sixtrum — et à l’international — Orchestre Philharmonique de Malte, Orchestre Terres de Marca. Il est également membre de l’Ensemble Paramirabo, du Duo AIRS, de l'ensemble à percussion SCRAP et du groupe de métal Archɇtype. David détient une maîtrise de l’Université de Montréal et un diplôme d’artiste de l’École supérieure de musique de Catalogne.

Événement présenté en collaboration avec

logo

Dans le cadre de

Japon_Canada_90_FR

Print

NOUVEAUX MÉDIAS

Chittakone web credit Nicolas Martel

Intervalles

Samedi 12 mai 14h 

Gratuit
Réservation requise pour les représentations de 14h et de 15h

Installation du 10 au 12 mai
de 12h à 17h

OBORO 4001, rue Berri – Métro Sherbrooke

Communiqué de presse

Le Festival Accès Asie, en collaboration avec OBORO, et dans le cadre de la résidence Intervalles, est heureux de présenter Orchestre sauvage de sons inédits et manipulés avec soin, une installation performative de l'artiste Chittakone Thirakul (Hazy Montagne Mystique).

Vous assisterez à une performance qui allie l'homme et la machine ou l'homme et sa machine transformée. Par la suite, l'installation sera autonome et s'orchestrera d'une façon légitime comme un spectacle automate. L'expérience visuelle et auditive se veut une boucle infinie de sons perplexes qui s'entremêlent pour créer un tourment sonore, une comptine d'enfant en rêve.

Chittakone présentera un orchestre automatique de claviers transformés, jouets et bidules enfantins modifiés appuyés par des sons organiques avec une amplification modifiée par l'artiste. L'idée est de modifier chaque élément comme s'ils étaient les musiciens d'un orchestre, donnant ainsi un sens à des sons déjà créés, mais modifiés par l'homme. Un sérieux mélange entre l'enfance et la maturité d'un adulte qui ne pense qu'à détruire un son pour en faire une catastrophe.

Événement Facebook

Réservez votre place ici!


Hazy Montagne Mystique credit Eastern Bloc Chittakone Thirakul – Compositeur sonore

Chittakone Thirakul (Hazy Montagne Mystique) est un artiste sonore expérimental d’origine laotienne/thaï dam fortement influencé par sa culture dans sa recherche. Actif sur la scène de musique expérimentale, sa formation musicale fut longtemps autodidacte. Il est constamment à la recherche de nouveaux sons et d’une communication active avec ses collaborateurs. Puisant dans sa quête identitaire, située entre le Laos et le Québec, Hazy Montagne Mystique présente une symphonie expérimentale inspirée de la relation entre la culture d’Asie du Sud et sa pratique expérimentale développée ici. Étant un peu désintéressé de la scène dominante qu’il y avait à l’époque, il a décidé de cofonder l’étiquette Jeunesse Cosmique en 2010 qui fait honneur à la musique expérimentale en tout genre; pastoral freak, organique, field recordings, noise, jazz, électronique et ethnologique. Il collabore étroitement avec Guillaume Vallée, Kim-Sanh Châu, Yannick Chayer, Jonathan Lachance et Me Float.

Événement organisé en partenariat avec

Logo OBORO

Print

CONCERT DE MUSIQUE INDIENNE

Shujaat Montreal web credit Centre Kabir

Strings of Romance

Samedi 12 mai 19h30 

30 $ - 60 $

 Salle Bourgie Musée des beaux-arts de Montréal 1339, rue Sherbrooke Ouest – Métro Peel

Communiqué de presse

En collaboration avec le Centre Kabir, le Festival Accès Asie est heureux de vous présenter Strings of Romance, une performance musicale qui régalera vos oreilles de musique indienne par la prestation du sitariste de renommée internationale Shujaat Khan, accompagné des deux joueurs de tabla Indranil Mallick et Osbert Lyall.

Shujaat Khan est surtout connu pour son style de sitar dit gayaki ang, une méthode qui vise à s'harmoniser avec les subtilités de la voix humaine. Les doigts experts de Khan conçoivent savamment des « mélodies glissantes de son style vocal... dans des expressions irrésistibles de créations musicales passionnées » (Los Angeles Times). Avec plus de 60 albums à son actif, Khan s'est vu nominé pour un Grammy® en tant que Meilleur Album de Musique du Monde Traditionnelle pour son travail avec le groupe Indo-Perse, Ghazal. Il est considéré comme ''un des meilleurs sitaristes au monde'' (Village Voice), ayant maîtrisé à la perfection l'Hindustani et la musique classique Indienne.

Événement Facebook

Achetez vos billets!


shujaat Crédits photos Centre Kabir Shujaat Husain Khan – Sirariste et chanteur

La carrière musicale de Shujaat Khan commence à l'âge de trois ans. Avant même ses six ans, il est reconnu comme enfant prodige et commence déjà à donner des prestations publiques. Véritable ambassadeur de la musique classique indienne, il pousse les barrières de la tradition en collaborant avec différents genres musicaux afin de créer son propre répertoire. En plus d’avoir performé à tous les festivals de musiques les plus prestigieux en Inde, Shujaat Khan s’est produit à travers le monde. En Janvier 2000, le Boston Herald a listé son concert, aux côtés de sommité comme Seiji Ozawa et Luciano Pavarotti, comme l’un des 25 évènements culturels à ne pas manquer pour la prochaine année. Il a sorti plus d'une centaine de CD ainsi qu'une vidéo sous le nom KHANDAN. (www.shujaatkhan.com)

Indranil credit Centre Kabir Indranil Mallick – Percussionniste

Indranil Mallick est un joueur de tabla d'un grand talent. Il est autant reconnu comme soliste que comme accompagnateur. Il détient un Baccalauréat en Art et Musique, spécialisé en tabla, de l'Université de Chandigarh (Inde) et une maîtrise en économie de l'Université Rabindra Bharati, Calcutta. Parmi ses nombreux prix et distinctions, dont le premier prix à l'occasion du Yuva Utsav, compétition organisée chaque année par le Gouverneur de l'état du Bengal de l'Ouest, il a été désigné ''The Best Talent Of The Year'' lors de la prestigieuse Dover Lane Music Competition pour 1996-97. Idranil est considéré comme un artiste de très grand talent par la All India Radio où sa musique est régulièrement diffusée. Plus récemment à Montréal, il a superbement accompagné le grand maestro Ronu Manjumdar à la Salle Bourgie.

Osbert web credit Centre Kabir Osbert Vishwas Lyall – Percussionniste

Ayant dès son plus jeune âge un intérêt pour les percussions, Osbert a commencé à apprendre le tabla à l'âge de huit ans. Afin d'élever son art, il a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en Performing Arts, spécialisé en tabla, au Bhatkhande Music Institude Deemed University. Il a reçu plusieurs médailles d'or de l'Honorable Gouverneur de l'état Uttar Pradesh ainsi que des certificats de mérite de maestros tels que Padma Bhushan Pt. Jasraj et Pt. Hariprasad Chaurasia, et de nombreux autres prix, tant au niveau provincial que national. Après ses études, il devient un des plus jeunes enseignants de son université. Il arrive au Canada en 2015 afin d'étudier en Music Business et depuis, a offert des prestations dans de nombreuses salles de spectacle tant en solo qu’en tant qu’accompagnateur, à l'occasion de plusieurs festivals et concerts à travers l'Inde et le Canada.

Événement présenté en collaboration avec

Centre Kabir

Print

ARTS CULINAIRES

667px-Afghan_cuisine

La culture afghane, un millénaire d'échange et de cultures

Dimanche 13 mai 14h

– COMPLET –

15$

Fenêtre sur Kaboul 901, rue Rachel E – Métro Mont-Royal

Communiqué de presse

Pour le plus grand plaisir des gourmands et des curieux, le Festival Accès Asie présente à nouveau son volet culinaire. Cette année, l’Afghanistan est à l’honneur. Le conférencier Zabi Enâyat-Zâda y présentera la cuisine de ce pays, son histoire et ses multiples influences. Une dégustation suivra la conférence.

Situé au coeur de l’Asie centrale, l’Afghanistan est avant tout une terre ancienne qui a été le carrefour d’échanges culturels riches et diversifiés depuis des milliers d’années. Traversé par ces routes ancestrales de partages et de commerce, ce pays a connu de nombreux visiteurs qui ont laissé de multiples influences sur cette contrée, y compris au niveau culinaire.

Par la multitude de produits qui transitaient par ce pays, se trouve bien sûr les épices, le riz, ainsi que les traditions culinaires de plusieurs pays dont l’Inde, la Chine, et ce qui constitue l’Ouzbékistan d’aujourd’hui ainsi que de nombreux autres pays limitrophes.

Les réservations sont obligatoires pour cet événement qui peut accueillir 25 personnes. Ne tardez pas à confirmer votre présence pour avoir le privilège de participer à ce voyage culinaire afghan!

Événement Facebook

Achetez vos billets!


Zabi credit Courtoisie du FAA Zabi Enâyat-Zâda  –Auteur et conférencier

Zabi Enâyat-Zâda est né à Kaboul, en Afghanistan. Il a quitté son pays natal à l’âge de dix-sept ans pour fuir la guerre entre les russes et les moudjahidins. Zabi est arrivé au Québec en tant que réfugié où il a appris le français dans les classes de francisation et a eu la chance de poursuivre ses études universitaires à Montréal. Le privilège d’être à la fois afghan et québécois lui a permis de voir le monde à partir de deux points de vue souvent opposés, mais qui se sont harmonisés en lui avec les années. La richesse de la culture afghane des années 1960 et 1970, jumelée à l’ouverture d’esprit des montréalais, a forgé sa façon d’appréhender la réalité. Le récit de son parcours est raconté dans le livre Afghan et musulman, le Québec m’a conquis.

Événement présenté en collaboration aveclogo fenetre sur kaboul

Du 1er au 27 mai 2018