Semaine 4

BANDEAU_FAA2017

VOLET INTERNATIONAL PerlesDailleurs_F3_FR

Perles d’ailleurs : volet international

Jeudi 25 mai
20h
30$

Amphithéâtre du Gesù – Centre de créativité
1200 rue de Bleury
Métro Place-des-Arts ou Place-d’armes

 Vendredi 26 mai
17h à 19h
Entrée libre

Espace Custeau du Gesù – centre de créativité
1200 rue de Bleury
Métro Place-des-Arts ou Place-d’armes

 Samedi 27 et dimanche 28 mai
9h à 12h
14h à 17h
240$

Studio 303
372 Sainte-Catherine Ouest
Métro Place-des-arts

Communiqué de presse

Du jeudi 25 au dimanche 28 mai 2017, venez célébrer les danses indiennes! Pour la deuxième année, le Festival Accès Asie propose son volet international Perles d’Ailleurs. Entre spectacles, rencontres et ateliers pratiques de danse, c’est un programme de découverte et d’échange qui vous sera offert au cours de ces 4 jours.

Le volet international du festival sera composé de trois événements : sur une proposition de Sarah Hubert de Margerie, le jeudi 25 mai, dès 20h, la danseuse américaine Colleena Shakti et le jeune prodige montréalais Tanveer Alam présenteront le spectacle Perles d'ailleurs pour faire découvrir au public la multitude de danses venues de l’Inde.

Nous vous donnons rendez-vous le vendredi 26 mai de 17 à 19h, au Gesù – centre de créativité, pour une rencontre avec les artistes. Cet événement sera l’occasion d’échanger avec Colleena Shakti et Tanveer Alam et de satisfaire les curieux.

Pour clore le volet, Colleena Shakti nous fera l’honneur de donner quatre ateliers de danses indiennes, les samedi 27 et dimanche 28 mai, de 9h à 12h puis de 14h à 18h, au Studio Caravane. Au programme: fusion entre le traditionnel et le contemporain, entre les danses classiques et les danses populaires. Une opportunité de recevoir les enseignements de cette grande artiste internationale.

Événement Facebook

Achetez vos billets!


©Courtoisie de Colleena ShaktiColleena Shakti – Danseuse

Colleena Shakti déménage en Inde en 2001 pour suivre une formation intensive en danse indienne classique Odissi et pour étudier les danses folkloriques du Rajasthan. C’est dans cet État que vit la danseuse la plupart de l'année puisqu’elle a fondé son école de danse Shakti School of Dance dans le complexe historique du temple Rang Nath, dans la ville sainte de Pushkar. En été, Colleena fait des tournées et enseigne dans le monde entier. Son objectif est de préserver les formes artistiques traditionnelles de l'Inde qui évoluent constamment, mais qui tendent à disparaitre puisque ces formes d'art se transmettent oralement. En 2007, elle a été honorée par Pratibha Patil (présidente de l’Inde 2007-2012) pour son travail envers les arts populaires du Rajashtan. Depuis, son style rajasthani est devenu célèbre dans le nord de l'Inde. Récemment, Colleena a travaillé en collaboration avec Miriam Peretz, Aliah Najmabadi et Stellamara dans le cadre de Pranam in White, un projet qui présente des collaborations interreligieuses et multi nationales de danses de l'Inde et d'Asie centrale. (www.colleenashakti.com)

©Sarah Bertrand-LearTanveer Alam Danseur

Originaire de Montréal, Tanveer Alam fait preuve d’un vif intérêt pour les arts de la scène depuis son plus jeune âge. Initialement il a étudié Kathak sous la tutelle de Smt. Sandhya Desai (disciple du maître Padmabhushan Kumudini Lakhia), ensuite il ouvre ses horizons en intégrant l’Option danse du Collège Jean-Eudes où il découvre le ballet, les claquettes, le flamenco, le jazz et la danse contemporaine. En 2016, il rejoint le programme de formation professionnelle de la School of Toronto Dance Theatre. Depuis 2009, Tanveer se produit dans de nombreux événements, partout au Canada : Le Festival QuébéAsia, le Festival des traditions du monde de Sherbrooke, ainsi qu’au Centre des Arts Shenkman à Ottawa. Il a aussi eu l’opportunité de participer à différents ateliers avec de grands maîtres de danse kathak tel que Pandit Birju Maharaj ji, Padmabhushan Kumudini Lakhia, and Smt. Nahid Siddiqui. Danseur passionné et charismatique, ses performances démontrent son amour pour la danse.

Événement présenté en collaboration avec

Centre Kabir

BANDEAU_FAA2017

VOLET EXTÉRIEUR

Vent d’Asie – 6e édition

Jeudi 25 et vendredi 26 mai
19h
Entrée libre

Les Jardins Gamelin
Métro Berri-UQAM

Communiqué de presse

L'événement extérieur du Festival Accès Asie revient pour une 6e édition, en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles, et dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de la ville de Montréal.

Au cours de ces deux soirées dédiées à la découverte, nous invitons les curieux et les passants à fêter l’Asie et Montréal autour de spectacles exceptionnels, aux Jardins Gamelin.

Le jeudi 25 mai, de 19h à 20h, l’ensemble de musique balinaise Giri Kedaton proposera une heure de découverte de musique et de danse indonésienne et présentera une dizaine de pièces différentes du répertoire balinais. Préparez vos oreilles et vos déhanchés!

Le vendredi 26 mai, de 19h à 22h, la troupe Bollywood Blast vous invite à célébrer un grand mariage! Les Jardins Gamelin vibreront aux couleurs de l’Inde avec des danseurs, musiciens, et acteurs qui performeront pour et avec vous! Après le mariage, nous vous invitons à continuer la fête et danser sur des rythmes bollywoodiens avec notre DJ!

Venez fêter en grand le Mois du patrimoine asiatique et le 375e anniversaire de Montréal aux Jardins Gamelin!


©Evelyne DemersGiri Kedaton – Ensemble de musique balinaise Giri Kedaton, qui signifie “Montagne Royale” en Balinais, est né grâce au don de deux gamelans balinais par le gouvernement indonésien à la faculté de musique de l’Université de Montréal, suite à l’exposition universelle de Vancouver en 1986. Un atelier de gamelan balinais est créé et devient rapidement victime de son succès, il accueille des grands maîtres de la musique balinaise. En 1995 l’idée de créer un ensemble autonome et distinct de l’atelier de gamelan se concrétise : c’est la naissance de Giri Kedaton. Composé de 25 musiciens et de 3 danseuses, l’ensemble s’est produit dans de nombreux festivals tels que les Francofolies 2016, le Festival Classica, le festival Traditions du Monde de Sherbrooke et le festival Orientalys. En 2007 Giri Kedaton a développé un projet intitulé Bali X qui fusionne musique balinaise et divers autres styles comme le métal, la techno, la pop, le rock, etc. Le mandat de Giri Kedaton est de faire rayonner la musique et la culture balinaise à Montréal et dans le reste du Québec et du Canada, de mettre en valeur la culture balinaise et d’entretenir les liens entre la communauté musicale de Bali et celle de Montréal. (www.girikedaton.com)

13077076_1050333015023002_6846096015125855914_nBollywood Blast – Troupe de danse

Bollywood Blast est la première troupe professionnelle de divertissement et de danse indienne authentique à Montréal, qui se spécialise à faire découvrir la culture et l’art indien au public lors de divers événements et occasions. Créée en 2005 par Ina B., danseuse et chorégraphe reconnue, Bollywood Blast vise non seulement à divertir, mais aussi, de partager la beauté de la culture et des traditions indiennes. En plus de présenter des spectacles privés, Bollywood Blast participe à des émissions télévisées et à différents événements et festivals tels que la Semaine de la Mode de Montréal, Festival des Traditions du Monde de Sherbrooke, Festival Holi de la péninsule du Mexique, Bollywood Music Awarsa Atlantic City, Masala! Mehndi! Masti! de Toronto, Miss Global International Pageant en Jamaïque, et plus encore! (www.facebook.com/bollywoodblast)

Événement présenté en collaboration avec quartier-des-spectacles

BANDEAU_FAA2017

NOCTURNE

©Phi Nguyen

Insomniaque

Samedi 27 mai
20h30 et 22h30
Entrée libre

Rue Prince-Arthur
(entre St Laurent et St Denis)

Communiqué de presse

Nouveauté cette année : une Nocturne! Venez déambuler dans la rue Prince-Arthur pour assister à Insomniaque, une performance de danse, musique et vidéo, concoctée par la jeune chorégraphe Léa Tremblay Fong et ses collaborateurs, Jacques Boone (musique), Pier-Louis Dagenais Savard (vidéo) ainsi que plusieurs danseurs contemporains et de rue.

Inspirés par les cultures du nightlife, des block parties, du passé et du présent de la rue Prince-Arthur, Léa Tremblay Fong et ses collaborateurs se sont installés sur cette rue pour y créer un spectacle. Prenant le pouls du lieu, en interagissant avec la diversité de personnes le fréquentant, ils témoignent de leur expérience immersive à travers une performance.

La chorégraphe combine la danse et différentes formes artistiques issues de la rue/hip-hop, afin d'ancrer son art dans un contexte social critique et concret. Ses œuvres se forment en interaction avec la vie urbaine, elles sont créées et partagées dans des lieux passants et accessibles à tous. Léa va à l'encontre de l'habitude culturelle qui confine la danse contemporaine dans des lieux intérieurs et payants, en allant à la rencontre des gens, dans leurs vies, dans la rue, pour dépasser les habitudes et les profils culturels et socio-économiques.

Ce projet est rendu possible grâce au généreux soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, de l'Arrondissement le Plateau-Mont-Royal, de la Caisse Populaire Desjardins, du Plateau-Mont-Royal et de l'Association des Commerçants Prince-Arthur.

Événement Facebook


©Guillaume BazireLéa Tremblay Fong – Interprète et chorégraphe

D'ascendance chinoise et née au Québec, Léa Tramblay Fong détient un Honours Double Major in Dance and International Development Studies de l’Université York, à Toronto. Elle a dirigé plusieurs projets de création multidisciplinaires et interculturels à Toronto, en Israël et en Palestine. Depuis l’hiver 2012, elle poursuit son travail artistique à Montréal, Beijing, Ramallah et Taipei, et développe une connexion avec différentes formes artistiques issues de la rue et du hip-hop. En collaboration avec plusieurs artistes et organismes, elle gère, codirige, chorégraphie et danse dans différents projets de création interdisciplinaires, conçus pour et dans l’espace public, en interaction avec les populations. (www.leatremblayfong.com)

BANDEAU_FAA2017

CONCERT DES MAÎTRES DU DHRUPAD

Les sons primordiaux

Dimanche 28 mai
18h30
30$ - 60$

 Salle Bourgie
Musée des beaux-arts de Montréal
1339 rue Sherbrooke Ouest
Métro Peel

Communiqué de presse

Pour clore cette 22e édition, le Festival Accès Asie présente en partenariat avec le Centre Kabir, les Gundecha Brothers, les plus grands chanteurs indiens de Dhrupad, pour un concert exceptionnel.

Gundecha Brothers est un trio composé de deux chanteurs et un percussionniste. Ils sont les principaux représentants au monde pour cette branche de la musique qu’est le Dhrupad, style classique de chants indiens qui fait ressortir le concept de Naada Yoga, un système philosophique basé sur la prémisse que le cosmos tout entier et son contenu, y compris les êtres humains, se composent de vibrations sonores appelées le Naada.

C’est dans le but de faire découvrir la musique spirituelle ancestrale indienne et de sensibiliser la population occidentale aux formes d’art venues de l’Inde que le Centre Kabir a organisé cet événement. Ce concert a été planifié en collaboration avec la Faculté de danse de l'UQAM, où les Gundecha Brothes donneront un atelier au cours de la semaine du concert. Ce concert est également l’événement de clôture du Symposium sur les écritures artistiques nomades.

Événement Facebook

Achetez vos billets!


4V9A7139 compGundecha Brothers

Nés à Ujjain en Inde centrale, Umakant et Ramakant Gundecha ont été initiés à la musique par leurs parents. Ils ont reçu une formation universitaire classique et ont appris l'art vocal Dhrupad avec les célèbres chanteurs de Dhrupad, Ustad Zia Fariduddin Dagar et Ustad Zia Mohiuddin Dagar. Ils ont à leur actif de nombreux CD, participent à des festivals à travers le monde et ont reçu un nombre impressionnant de prix pour l’ensemble de leur carrière.

Akhilesh Gundecha a appris à jouer le Pakhawaj auprès du Pandit Shrikant Mishra et de Raja Singh Chhatrapati JuDeo. Il est autant diplômé en musique qu’en droit. Il a accompagné beaucoup de maître Dhrupad comme Ustad Z.F. Dagar, Ustad Fahimuddin Dagar, Pt. Siyaram Tiwari, Shrimati Asgari Bai, le Dr Ritwik Sanyal et Bahauddin Dagar. Il a également joué des récitals dans de nombreux festivals et fait des tournées à travers le monde.

Événement présenté en collaboration avec

Centre Kabir

©Eric Beauséjour WEEK-END TRIBAL FUSION AVEC COLLEENA SHAKTI

©Courtoisie Colleena Shakti

Immersion en danse indienne fusion

Samedi 27 et dimanche 28 mai
9h à 12h
14h à 17h
12 heures d'atelier pour 240$

Studio 303
372 Sainte-Catherine Ouest
Métro Place-des-arts

Cet atelier d'immersion présente une fusion entre le vieux et le nouveau, le folklorique et le classique, l'indien et la danse orientale. Colleena Shakti partagera son style unique, puisqu'elle détient plus d'une décennie d'expérience de danse au Rajasthan où elle vit, performant dans des palais royaux pour les Maharajas, dansant avec des «Tsiganes», se formant aux danses indiennes classiques (Odissi et Kathak) et étudiant le Yoga. L'accent mis dans cet atelier d’immersion en danse indienne fusion se concentrera autour du thème de la conférence: «Nautchwali» et développera des techniques de danse connexes et des phrases chorégraphiées, pour une introduction cohérente à la danse indienne et à la fusion.

‘NAUTCHWALI’ Lecture. Inspired by the opulent and elegant court dancers of Rajasthan, this lecture will investigate ‘Nautchwali’s’ or ‘Tawaifs’; dancing girls who ranged from ‘Gypsy’ type street performers, to highly educated and refined court dancers employed by Maharajas and Moghal Kings across North India. Historical costuming, evolution of folk to classical, Moghul / Persian influences and Indian aesthetic theory is introduced in the lecture section of this workshop.

DANCE TECHNIQUES Kathak Classical dance The dance training section is introduced through exercises in the techniques of North Indian classical dance - Kathak, as well as Persian and Rajasthani folk dance. Kathak classical dance technique is meticulous with detail, as the dancer is required to adhere to classical lines and react instantly to the complex rhythmic patterns, yet remain very relaxed and at ease. Kathak basic techniques to be introduced and drilled are: Footwork on 16 count teental, arm patterns, rapid spins and tihayi’s (rhythmic compositions). Clean lines of Kathak postures and movements will be drilled so the subtle intricacies of hand and eye movement, accents and expression are highlighted and not lost.

SPINS The most vivid quality of North Indian dance is the spinning! We will spend sufficient time on widening our turn repertoire cleaning your technique and application of turns in dance, overcome your resistances and understand the mechanics in stylistic differences. Introducing turns from: Classical Indian, Sufi, Ballet, Central Asian / Persian, Rajasthani ‘Gypsy’ and MORE! Learn North Indian classical technique with the feet to control your turns, transitions, endurance, traveling and trance inducing turns.

INDIAN FUSION Drawing it all together gracefully. A final choreographic section will pull together students new understanding of Indian aesthetic movements can logically embellish their belly dance repertoire. ‘Ethical, informed fusion’ as well as ‘tradition verses innovation’ will be discussed. Experimentation in Colleena’s Indian Fusion aesthetic will be explored to encourage students to see how self-expression and innovation can in fact happen without destroying the integrity of traditional aesthetic values. Each dance class will begin with a Yoga warm up and meditative exercises, warm up, some strength training and continue into techniques and finally choreographic phrases.

Événement Facebook

Nombre de billets


©Courtoisie de Colleena ShaktiColleena Shakti – Danseuse

Colleena Shakti déménage en Inde en 2001 pour suivre une formation intensive en danse indienne classique Odissi et pour étudier les danses folkloriques du Rajasthan. C’est dans cet État que vit la danseuse la plupart de l'année puisqu’elle a fondé son école de danse Shakti School of Dance dans le complexe historique du temple Rang Nath, dans la ville sainte de Pushkar. En été, Colleena fait des tournées et enseigne dans le monde entier. Son objectif est de préserver les formes artistiques traditionnelles de l'Inde qui évoluent constamment, mais qui tendent à disparaitre puisque ces formes d'art se transmettent oralement. En 2007, elle a été honorée par Pratibha Patil (présidente de l’Inde 2007-2012) pour son travail envers les arts populaires du Rajashtan. Depuis, son style rajasthani est devenu célèbre dans le nord de l'Inde. Récemment, Colleena a travaillé en collaboration avec Miriam Peretz, Aliah Najmabadi et Stellamara dans le cadre de Pranam in White, un projet qui présente des collaborations interreligieuses et multi nationales de danses de l'Inde et d'Asie centrale. (www.colleenashakti.com)

Du 2 au 28 mai 2017