Semaine 3

Print

MULTIDISCIPLINAIRE

MAI © YUL Eclectik

La Résurrection de Sophia

Jeudi 17 mai 19h30

Laissez-passer gratuit disponible dès le mardi 1er mai, 18h à la maison de la culture Ahuntsic ou en ligne (frais de 2$) à accesculture.com

- COMPLET -

Maison de la culture Ahuntsic 10300, rue Lajeunesse – Métro Henri-Bourrassa

Communiqué de presse

Présenté par la maison de la culture Ahuntsic et le Festival Accès Asie, La Résurrection de Sophia raconte à travers plusieurs tableaux une histoire puissante et émouvante de la vie d'une femme, exprimée à travers de la danse et de la musique et interprétée par la talentueuse Amrita Choudhury accompagnée par Mary St-Amand Williamson et Norman Achneepineskum.

L'aventure de Sophia commence en Inde, où elle naît l'indésirable « enfant fille » dans une famille conservatrice hindoue. De descendance mixte, son apparence physique a toujours été un obstacle à son ascension. Esquivant les mariages arrangés et une vie d'incertitude, Sophia fait ses bagages et part pour le Canada. Elle atterrit dans un pays où elle fait face au racisme, à la violence et à des abus qui la poussent à se battre pour son identité et sa place dans ce monde. Tout au long de son histoire, elle nous parle de sagesse intérieure et de force de l'esprit humain.

À travers plusieurs pièces soulignant les différentes étapes de la vie de Sophia, Amrita Choudhury infuse divers styles de danse, musique et parole, afin d'offrir une performance passionnée et passionnante de La Résurrection de Sophia.

La Résurrection de Sophia retrace le parcours d'une femme immigrante qui doit affronter l'adversité à travers la vie, la mort, la résurrection et la transformation. Le chemin suit le périple social, politique, culturel et spirituel qui caractérise de nombreuses vies d'immigrants.

Événement Facebook

Réservez vos billets!


Amrita credit Lisa Hatchez Amrita Choudhury – Chorégraphe & interprète 

Amrita Choudhury est spécialisée en danse indienne classique, folklorique, tribale & moderne. Elle a également suivi des formations en danse irlandaise, flamenco, latine, orientale, polynésienne et africaine. Amrita a travaillé avec des artistes des Premières Nations, européens et nord-américains dans le but de créer des ponts d'expression artistiques et chorégraphiques, en collaborant avec plusieurs organisations culturelles, notamment Les Grands Ballets Canadiens & The Banff Centre. Ses travaux chorégraphiques ont été présentés à l'international, à travers les Amériques, l'Europe et l'Asie, où elle emploie la danse comme outil pour le dialogue interculturel. Son travail relève les aspects socio-politiques et spirituels afin de donner une voix aux groupes marginalisés, se focalisant sur les droits humains et les enjeux liés aux femmes. Elle utilise aussi la danse comme outil thérapeutique au service d'institutions et professionnels de la santé. Amrita a étudié à Santiniketan, une institution d'art en Inde, détient un diplome en anthropologie et a consacré sa recherche à l'antropologie et à la danse. Elle apporte plus de 30 ans d'expérience internationale en enseignement, interprétation et chorégraphie. (www.ananda-amrita.com)

marypic - Credit Aurore B. Pictures Mary St-Amand Williamson – Artiste multidisciplinaire

Mary St-Amand Williamson a longtemps travaillé en tant qu'actrice, danseuse, chorégraphe, interprète, photographe et conceptrice sonore dans le cadre d'une multitude de projets surtout collaboratifs et co-élaborés. Ses expositions solo, performances et sa photographie ont été montrées à Chicago, New York, Toronto, et Guelph. Ses travaux chorégraphiques précédents – spécifiquement avec Zohar Melinek et appuyé par le Counsulat du Canada et le CALQ  – ont été présenté à Berlin, Montréal ainsi qu’à Paris et se focalisent sur la violence et l’oppression en relation avec les conflits nationaux, culturels et de genres. Mary a récemment travaillé avec l’artiste visuel Bettina Hoffmann, Chun Hua Catherine Dong, Ray Lavers et Manuel Matthieu et collabore présentement avec la chorégraphe Kim Sanh Châu, et les artistes Chloë Lum et Yannick Desranleau.

norman credit MAI Norman Achneepineskum – Chanteur & porteur de tambour

Norman Achneepineskum est Anishinabe et a grandi sur la réserve Pays Plat au nord-est du lac Supérieur près de Thunder Bay. Né d'une mère crie et d'un père ojibway, il estime que ce sont eux qui lui ont enseigné les valeurs importantes, par leur manière d'être et leur mode de vie et à travers leur langue Anishinaabeg. Norman a déménagé dans la région de Montréal en 1992, il avait 24 ans. Il est chanteur et compositeur de chants pow-wow, artisan, écrivain, poète, conteur et bricoleur. Il est porteur de tambour et chanteur du groupe Buffalo Hat Singers qui participe à de nombreux spectacles présentés principalement lors d'événements sur la grande région de Montréal et ses environs.

Événement présenté en collaboration avec

MaisonCultureAhuntsic

Print

MUSIQUE

Golestan visuel

Golestan

Vendredi 18 mai 20h

20 $

Sala Rossa 4848, boul. St-Laurent – Métro Laurier

Communiqué de presse

Le concert Golestan, créé par le Festival Accès Asie, et signifiant en perse ''jardin de fleur'', a pour but de créer un lieu de rencontre musicale entre différentes cultures d'Asie. Pour célébrer la 5e édition de ce projet sont donc invités le célèbre percussionniste d’origine iranienne Ziya Tabassian, l’accordéoniste tsigane d'origine Moldave, Sergiu Popa et deux musiciens d'origine syrienne, Omar Abou Afach à l'alto et Nazih Borish au oud. À titre d’invitée spéciale, Marina Salonga – danseuse multidisciplinaire – accompagnera les musiciens d’improvisations dansées de style Tzigane fusion.

Le peuple rom a traversé l'Asie depuis l'Inde. Au cours de ces voyages et migrations, les rencontres et échanges culturels allaient de soi. Pour souligner les rencontres et les richesses culturelles, les musiciens vont rendre hommage au peuple rom en s'influençant de la musique indienne, persane, syrienne, moldave en passant même par le jazz.

Événement Facebook

Achetez vos billets!


Ziya credit Michel Pinault Ziya Tabassian – Percussions

Ziya Tabassian est joueur de tombak (percussion iranienne) depuis ses dix ans. À Montréal, il a étudié la percussion classique occidentale et est actif tant dans le milieu de la musique ancienne que des musiques du monde, il a collaboré avec plusieurs ensembles et solistes et s’est produit dans des salles et festivals prestigieux dans une quarantaine de pays à travers le monde. Ziya a déjà plusieurs disques à son actif et a lancé son premier disque solo Tombak, en 2007, sous l’étiquette Ambiances Magnétiques. Il joue dans plusieurs groupes de musiques, incluant l’ensemble Âstân, fondé par Bashir Faramarzi en 2013, Constantinople, l’Ensemble Caprice, le Kronos Quartet, Mercan Dede, En Chordais et Lo’Jo. Le Cercle des Cycles, son dernier album, est sorti en novembre 2017. (www.ziyatabassian.com)

Omar credit Bashir Faramarzi Omar Abou Afach  – Alto

Omar Abou Afach était déjà un altiste de renom en Syrie, son pays d’origine, avant d’arriver au Canada en 2015. Titulaire d’une licence de l’Institut supérieur de musique de Damas, il a par la suite étudié au Conservatoire de musique de Boulogne-Billancourt, en France. Depuis 1995, il a joué et effectué des tournées avec plusieurs orchestres symphoniques de Syrie et d’Algérie. Entre 2008 et 2015, il collabore avec Ziad Rahbani lors de nombreux concerts et prend part à l'enregistrement de l'album Eh Fi Amal (2010) de la grande chanteuse Fairuz. Depuis 2016, Omar fait partie de l'ensemble Âstân, il est membre du Canadian Arabic Orchestra. Il a aussi performé au sein de l'Ensemble Sinfonia de Montréal, l'Orchestre des Musiciens du Monde, le Grand Choeur de Montréal, le Choeur de La Prairie, et de la Cantabile Chorale.

Nazieh credit Nathaneil Huard Nazih Borish  – Oud

Natif de Lattaquié (Syrie), Nazih Borish commence l’apprentissage de l’oud auprès de son père à l’âge de cinq ans. Enfant prodige, il donne ses premiers concerts dès ses treize ans dans sa ville natale. Musicien autodidacte, il maîtrise les techniques de l’oud, et de différents styles de musique tels que la musique arabe, turque, flamenco, jazz, etc. Il a joué auprès de grands artistes du Moyen-Orient et a performé dans plusieurs villes du Moyen-Orient, mais également en Russie, en Ukraine, au Venezuela, au Canada et aux États-Unis. En 2005, Nazih fonde son école à Lattaquié et y forme plus de d’une centaine d’étudiants à la pratique de l’oud et à l’improvisation. Depuis son arrivée à Montréal, en 2016, il a déjà collaboré avec plusieurs artistes montréalais et est très actif sur la scène de la métropole.

Sergiu popa credit Roberta Gal (2006) Sergiu Popa  – Accordéon

Né en Moldavie, Sergiu Popa étudie la musique traditionnelle folklorique et rom (tzigane) avec son père, Ion Popa, lui-même accordéoniste renommé. Au fil des années passées à jouer avec lui dans les mariages, il s’est familiarisé avec les styles juifs, turcs, russes, serbes et également bulgares. Arrivé au Canada en 2002, il fonde l’Ensemble Sergiu Popa avec son épouse violoniste, Jessica Gal. L’ensemble s’est produit lors de plusieurs festivals et séries de concerts à travers le Québec et a été sélectionné comme lauréat du Prix Étoiles Galaxie de Radio Canada en 2007. En 2008/09, Sergiu était artiste résident au Circuit 514, projet né d’un partenariat entre CBC Radio 2, la Place des Arts, le Conseil des Arts de Montréal, le MAI (Montréal, arts interculturels), Musique Multi-Montréal et Vision Diversité pour la promotion de la diversité culturelle dans les arts. (www.sergiupopa.com)

marina credit Jesse HerbertMarina Salonga – Danseuse multidisciplinaire

Marina est une danseuse multidisciplinaire et artiste de cirque qui a grandi en Californie, d’origine philippine. Après avoir reçu sa première formation en danse orientale avec la danseuse de renommée internationale Alexandra King, en 2001, Marina a reconnu que de toutes les formes de danse qu'elle avait étudiées, la danse du ventre est celle qui est venue à elle le plus naturellement. Avec Alexandra, Marina a étudié plusieurs types de danses folkloriques à travers le Moyen-Orient, ainsi que les danses moderne moyenne-orientales et le style de danse cabaret, tous des types qu’elle a interprétés avec la cinquantaine de musiciens du Middle East Music Ensemble de l’Université de Californie à Santa Barbara. Marina a par la suite poursuivi ses études avec d’autres professeurs en Californie et a continué de raffiner son style unique en tant que soliste. Depuis, Marina est devenue instructrice et vétérane de la danse orientale. (www.marinadance.com)

Print

DANSE

Triangle courbé HR credit Kim-Sanh ChâuTriangle Courbé

Samedi 19 mai 19h30

Laissez-passer gratuit disponible dès le samedi 12 mai, à la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal ou en ligne (frais de 2$) à accesculture.com

Maison de la culture Plateau 465, av. du Mont-Royal E. – Métro Mont-Royal

Communiqué de presse

Le Festival Accès Asie, en collaboration avec la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal et la Maison pour la danse, est heureux de vous inviter à Triangle Courbé, un spectacle où la danse contemporaine rencontre la danse traditionnelle.

Danse funèbre, de Kim-Sanh Châu, avec la collaboration de Mary St-Amand Williamson est un rituel autour de la mort et qui explore l'état destructif, la violence passée et la mémoire ancestrale. Les interprètes y créent une double relation: avec une version passée d'elles-mêmes et avec leur public.

Au confluent de deux rivières de Geneviève Duong, accompagnée au violon par Sato Matsui, est une expérience sensible, expressive et poétique qui aborde la résurgence des traces mémorielles des générations passées.

The Beauty Song de Charo Foo Tai Wei est inspiré du poème éponyme de Li Ya Nian écrit sous la dynastie Han. Charo nous en propose une lecture à travers une danse traditionnelle chinoise à longues manches.

A rare beauty in the North... 
She's the finest lady on earth 
One glance from her, the city falls 
A second glance leaves the whole nation in ruins 
There is no city or nation that has been 
More cherished than a beauty like this

Événement Facebook

Réservez vos billets!


Kim-Sanh Châu credit Sébastien Faubeau Kim-Sanh Châu – Chorégraphe et interprète

Kim-Sanh Châu, chorégraphe et interprète basée à Montréal depuis 2012, est née en France, d'origine vietnamienne de ses deux parents. Ses créations sont constamment nourries par ces deux mondes. Elle a présenté de nombreuses pièces et a collaboré en tant qu'interprète avec de grands noms tels que Helen Simard, Sasha Kleinplatz, Mary Williamson St-Amand et Catherine Lavoie-Marcus. En 2016, elle a effectué une résidence de création au Muong Studio (Vietnam) et travaille avec la compagnie Urban Dance Group (UDG, DanCenter) à Ho Chi Minh City (Vietnam) pour lequel elle a conduit une recherche en création à Hoa Binh (Vietnam), en 2017.

marypic - Credit Aurore B. PicturesMary St-Amand Williamson  – Chorégraphe et interprète

Mary St-Amand Williamson a longtemps travaillé en tant qu'actrice, danseuse, chorégraphe, interprète, photographe et conceptrice sonore dans le cadre d'une multitude de projets surtout collaboratifs et co-élaborés. Implicite dans ces formes d'expressions – tant solo que collaboratives – est l’acte de dissimuler et de révéler. Ses expositions solo, performances et sa photographie ont été montrées à Chicago, New York, Toronto, et Guelph. Ses travaux chorégraphiques précédents – spécifiquement avec Zohar Melinek et appuyé par le Consulat du Canada et le CALQ – ont été présenté à Berlin, Montréal ainsi qu’à Paris et se focalisent sur la violence et l’oppression en relation aux conflits nationaux, culturels et de genres. Elle a récemment travaillé avec l’artiste visuel Bettina Hoffmann, Chun Hua Catherine Dong, Ray Lavers et Manuel Matthieu et collabore présentement avec la chorégraphe Kim-Sanh Châu, et les artistes Chloë Lum et Yannick Desranleau.

Genevieve credit André Du Bois

Geneviève Duong – Chorégraphe et interprète

Formée en sciences infirmières à l’Université McGill et diplômée d’un DEC Danse-Interprétation en danse contemporaine de L’École de danse de Québec (2012), Geneviève agit à titre d’interprète, chorégraphe et enseignante en danse contemporaine fortement influencée par un désir de médiation culturelle. Muée d’un désir d’ancrer sa pratique dans un processus de réflexion scientifique, elle s’inscrit au baccalauréat en Sciences historiques et études du patrimoine à l’Université Laval (2017-). Ses créations reflètent une de ses préoccupations profondes, soit le développement d’un langage du corps engagé, conscient et compatissant à travers un processus de composition spontané pluridisciplinaire. Elle est administratrice au sein du RQD (2015-) et de L’Artère (2012-).

Sato Matsui credit Marco SanchezSato Matsui – Compositrice et violoniste

Née à Chitose, ville paisible au nord du Japon, Sato Matsui est compositrice et violoniste diplômée du programme C.V. Starr Doctoral Fellow de Juilliard. Adoptant une attention particulière au ton de sa musique, son style de composition unit le lyrisme japonais, l'individualisme américain urbain et le contrepoint baroque. Avec un répertoire diversifié qui englobe concert, opéra, danse, cinéma et média technologique avancé, la musique de Matsui a été entendue d'un océan à l'autre aux États-Unis, ainsi qu'au Canada et en Europe. (www.satomatsui.com)

Courtoisie de Charo Foo Tai WeiCharo Foo Tai Wei – Chorégraphe et interprète

Formée à la danse moderne et à la danse traditionnelle chinoise, Charo Foo Tai Wei arrive au Québec en 2005 où elle se forme à la danse contemporaine à l’École de Danse de Québec. De 2007 à 2013, elle participe au projet Le Dragon Bleu de Robert Lepage (Ex machina) en tant que comédienne, danseuse et chorégraphe. En 2015, elle découvre la danse butô auprès de Natsu Nakajima, Yukio Waguri, Atsushi Takenouchi, Yumiko Yoshioka et Rizhome Lee. Depuis 2010, Foo donne des ateliers de danse chinoise à travers le monde en plus de se produire dans des festivals.

Événement présenté en collaboration avec

Le Plateau 300Maison pour la danse logo

Print

ATELIER DE DANSE INDIENNE & FUSION

Photo Atelier Paul Eifert & The MAI © YUL

Expressions & Histoires en Mouvement

Dimanche 20 mai 15h30

Gratuit – Réservation requise

- COMPLET -

Maison de la culture Ahuntsic 10300, rue Lajeunesse – Métro Henri-Bourrassa

Communiqué de presse

Afin de plonger dans l'univers de la talentueuse Amrita Choudhury, interprète et chorégraphe derrière le spectacle La Résurrection de Sophia du 17 mai 2018 en collaboration avec la maison de la culture Ahuntsic, le Festival Accès Asie vous invite à participer à l'atelier de danse indienne Expressions & Histoires en Mouvement, où vous pourrez découvrir les bases de la danse classique indienne et moderne fusion. Cet atelier gratuit sera animé par Amrita le dimanche 20 mai à 15h30 à la maison de la Culture Ahuntsic. Cet atelier est ouvert à tous à partir de 12 ans.

Événement Facebook

Entrée libre
Réservation requise
Par téléphone : (514) 298-0757 ou 
Par courriel : [email protected]

Amrita credit Lisa Hatchez Amrita Choudhury – Chorégraphe & interprète 

Amrita Choudhury est spécialisée en danse indienne classique, folklorique, tribale & moderne. Elle a également suivi des formations en danse irlandaise, flamenco, latine, orientale, polynésienne et africaine. Amrita a travaillé avec des artistes des Premières Nations, européens et nord-américains dans le but de créer des ponts d'expression artistiques et chorégraphiques, en collaborant avec plusieurs organisations culturelles, notamment Les Grands Ballets Canadiens & The Banff Centre. Ses travaux chorégraphiques ont été présentés à l'international, à travers les Amériques, l'Europe et l'Asie, où elle emploie la danse comme outil pour le dialogue interculturel. Son travail relève les aspects socio-politiques et spirituels afin de donner une voix aux groupes marginalisés, se focalisant sur les droits humains et les enjeux liés aux femmes. Elle utilise aussi la danse comme outil thérapeutique au service d'institutions et professionnels de la santé. Amrita a étudié à Santiniketan, une institution d'art en Inde, détient un diplome en anthropologie et a consacré sa recherche à l'antropologie et à la danse. Elle apporte plus de 30 ans d'expérience internationale en enseignement, interprétation et chorégraphie. (www.ananda-amrita.com)

Événement présenté en collaboration avec

MaisonCultureAhuntsic

Du 1er au 27 mai 2018