Fleur de lys, fleur de thé: éditions

Fleur de lys, fleur de thé à La Vieille Usine

aff_FleurDeLys2019_v2_videDu 5 au 8 septembre 2019

Retour en vidéo:

Dans le cadre de son volet Fleur de lys, fleur de thé, le Festival Accès Asie a participé à la 10e saison de La Vieille Usine, en Gaspésie! Du 5 au 8 septembre, l'équipe avait rendez-vous à l'Anse-à-Beaufils pour quatre jours de programmation en art visuel, danse, musique et médiation culturelle.

En collaboration avec

VU-noir-1000px


© Hamed TabeinParisa Rajabian – Artiste visuelle

Née en Iran, Parisa détient un diplôme en peinture et nouveaux médias de l’Université d’Art de Kerman. Arrivée à Montréal en 2015, son travail est inspiré par son bagage culturel. Elle présente ses œuvres avec un nouveau langage tout en essayant de trouver de nouveaux médiums afin de réduire les barrières entre les cultures et de cultiver une certaine immédiacité avec son public. Parisa compte plusieurs expositions solos et de groupe entre 2006 et 2017 aux États-Unis, en Allemagne, en Corée du Sud, en Hongrie, en Roumanie et en Iran. De plus, elle a récemment étendu sa pratique artistique à la danse contemporaine et certaines de ses illustrations ont été présentées dans la 9e édition du magazine TicArtToc, en octobre 2017. parisarajabian.com

© Hamed TabeinHanieh Ziaei – Commissaire

Dans le cadre de ses recherches en sociologie de l’art à l’UQAM et à l’ULB, Hanieh Ziaei travaille sur la place et le rôle des artistes iraniens en exil. À titre de commissaire d’exposition, elle s’intéresse à la trajectoire des artistes dits de la diversité culturelle et aux dimensions politiques et sociales de l’art contemporain. De par sa triple culture aux carrefours de Montréal, Bruxelles et Téhéran, elle vit l’exil comme une parcelle de sa propre identité. Elle collabore également avec plusieurs périodiques culturels québécois (Vie des arts, Séquences, Ex-Situ, TicArtToc (DAM)) et belges (Archipels, Espace de Libertés). Depuis le mois de janvier 2019, elle occupe le poste de directrice par intérim au Centre culturel Georges-Vanier à Montréal, en continuant son engagement pour l’équité sociale.

Photo portrait GenevièveGeneviève Duong – Chorégraphe et interprète

Depuis ses études en sciences à l’Université McGill et l’obtention de son diplôme en danse contemporaine à L’École de danse de Québec (2012),Geneviève Duong agit à titre d’interprète, chorégraphe et enseignante en danse contemporaine fortement influencée par un désir de médiation culturelle. Elle articule une poésie corporelle en plongeant dans sa mémoire et son héritage triculturel - vietnamien, argentin et québécois - pour faire ressurgir des états et gestes. Elle cofonde Zia Lab créatif (2018-), une compagnie de création pluridisciplinaire, avec l’artiste de musique Pascal Asselin alias Millimetrik. Elle préside la table disciplinaire danse au Conseil de la culture (2018-) et est administratrice à L’Artère (2012-) et au RQD (2015-2018). zialabcreatif.com

© Jennifer MarcusonCharo Foo Tai Wei – Chorégraphe et interprète

Formée à la danse moderne et à la danse traditionnelle chinoise, Charo Foo Tai Wei arrive à Québec en 2005 où elle se forme à la danse contemporaine à l’École de Danse de Québec. De 2007 à 2013, elle participe au projet Le Dragon Bleu de Robert Lepage (Ex machina) en tant que comédienne, danseuse et chorégraphe. Depuis 2010, Charo est invitée en Amérique du Nord, en Europe et en Asie pour donner des ateliers de danse classique chinoise et se produire dans des festivals. En 2015, elle découvre la danse butô auprès de Natsu Nakajima, Yukio Waguri, Atsushi Takenouchi, Yumiko Yoshioka et Rizhome Lee. Après un atelier avec Tadashi Endo, elle dirige sa recherche vers l’initiation désintéressée du corps. Aujourd’hui, elle combine la danse traditionnelle chinoise et le butô afin de développer son propre langage chorégraphique.

© Kiasa NazeranNasim Lootij – Chorégraphe et interprète

Chorégraphe, interprète et enseignante, Nasim Lootij s’est initiée à la danse en Iran, où cet art fut interdit suite à une révolution religieuse en 1979. Après avoir pratiqué les danses traditionnelles iraniennes dans les cours clandestins de Téhéran, elle s’est installée à Paris en 2006. Durant huit ans, elle y a étudié la danse contemporaine à l’Université Paris 8, au RIDC, au conservatoire Jean Wiener et elle s’est spécialisée en Notation Laban et au CNSMDP. Elle y a collaboré avec Odile Duboc, Christine Gérard, Natalie Pernette, Dominique Dupuy et Nawel Oulad et a créé deux pièces: Lalaï (2012) et Bouyé Jouyé Moulian (2015). En 2014, elle s’est installée à Montréal où elle a créé le solo Moi-Me-Man (2017) en collaboration avec Kiasa Nazeran, le dramaturge avec qui elle collabore depuis 9 ans et a cofondé le collectif Vâtchik Danse en 2019. Cette année, Nasim a bénéficié du programme dem-Art mtl du Conseil des Arts de Montréal en collaboration avec Fondation Jean-Pierre Perrault, Compagnie Flak et Tangente pour cocréer la Chute. nasimlootij.com

© Nasim LootijKiasa Nazeran – Dramaturge

Chercheur, metteur en scène, mime et dramaturge, Kiasa Nazeran a débuté sa carrière en Iran en tant que traducteur des ouvrages de théâtre. Après avoir étudié et travaillé professionnellement en tant que metteur en scène et comédien en Iran, il s’est installé à Paris en 2009 où il a fréquenté l’École Jacques Lecoq et l’Académie européenne du théâtre corporel d’Ella Jaroszewics. Ensuite, il a complété une maîtrise en études théâtrales à l’université de Sorbonne Nouvelle où il enseigne depuis 2014. Actuellement il rédige une thèse de doctorat à l’université de Franche-Comté sur l’histoire de l’organicité dans le travail du comédien européen de Stanislavski à Grotowski sous la direction de Guy Freixe et en collaboration avec Odin Théâtre (Eugénio Barba/Danemark) et du Théâtre du Mouvement (Claire Heggen/Paris). Depuis 9 ans, il collabore avec Nasim en tant que dramaturge et a cofondé avec elle le collectif Vâtchik Danse en 2019.

© Elaine Louw GrahamEnsemble Zaman – Musique du Moyen-Orient

L’Ensemble Zaman présente un répertoire instrumental et vocal qui s’étend entre les musiques des traditions moyen-orientales et ottomanes. Évoquant la notion du temps, Zaman ( نامز ) signifie également le passé. Inspiré de la passion qui s’exprime au cœur de ces pièces rares composées entre les 15e et 19e siècles, l’Ensemble cherche à transmettre ces lumières musicales du Levant- région qui couvrait la Grande Syrie, l’Égypte et la Turquie. Depuis 2014, l’Ensemble Zaman voyage entre les Maisons de la Culture à Montréal et les festivals (Accès Asie, Maison de la Syrie, Festival du Monde Arabe, Festival des Traditions du monde de Sherbrooke etc). Parallèlement, le groupe s’engage pour des concerts bénéfices afin d’accompagner des organismes auxquels il croit (Amnistie Internationale, Syrian Kids Foundation et le Ministère de l’Immigration). lamiayared.com

Fleur de lys, fleur de thé au Festival des traditions du monde de Sherbrooke

FTMS-2018_Visuel-horizontal_web

Du 8 au 12 août 2018

Vernissage mercredi 8 août - 17h

Dans le cadre de son nouveau volet Fleur de lys, fleur de thé, le Festival Accès Asie est fier de participer à la 21e édition du Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTMS)! Du 8 au 12 août, rejoignez-nous à côté du Palais de l’Orient pour l’exposition Sourire d’Afghanistan, du photographe iranien Hamed Tabein.

Dans notre paysage médiatique mondialisé où la plupart des représentations de l’Afghanistan et du Moyen-Orient sont teintées de tragédie, l’exposition Sourire d’Afghanistan apparaît comme le portrait de la réalité, celui qui démontre la joie et l’espoir de la vie quotidienne.

En partenariat avec le Festival Rivières de Lumières, cette exposition est accueillie au FTMS grâce à la collaboration de Radio-Canada.

Plus d’info

En collaboration avec


Fleur de lys, fleur de thé au festival Rivières de Lumières

RL_sign_jaune_sous_titre

Du 24 au 29 septembre 2018

Dans le cadre de son nouveau volet Fleur de lys, fleur de thé, le Festival Accès Asie est très heureux de participer au festival Rivières de Lumières, à Sherbrooke!

Table ronde: L'ici est l'ailleurs dans le processus de création Avec Malika Bajjaje (directrice du Festival cinéma du monde de Sherbrooke et du Festival des Traditions du monde de Sherbrooke), Angèle Séguin (directrice artistique du Théâtre des Petites Lanternes, auteure dramatique et metteure en scène),  Anna Beaupré Moulounda (comédienne et humoriste), Zabi Enâyat-Zâda (auteur de conférencier) et Khosro Berahmandi (directeur artistique du Festival Accès Asie).

Mercredi 26 septembre 12 à 13h30 Centre des arts de la scène Jean-Besré

Atelier d'introduction au taïko avec le groupe Arashi Daïko

Samedi 29 septembre 15h à 17h  Sankofa, 54 rue Wellington Nord

Spectacle d'ouverture du déambulatoire par Arashi Daïko

Samedi 29 septembre  19h Centre des arts de la scène Jean-Besré

Plus d’info

En collaboration avec

FTMSRL_sign_jaune_sous_titre